Historique

L'APROA-BRK a été constituée en asbl le 9 mai 1991 et agréée par le Ministère des Classes Moyennes le 12 avril 1995. 
L'association est membre fondateur de l'organisation européenne E.C.C.O. (European Confederation of Conservator-Restorers' Organizations), dont elle a adopté les Professional Guidelines et le Code Ethique le 11 juin 1993. L'E.C.C.O. est devenu rapidement un interlocuteur indispensable au niveau européen.

 

Créée en 1991, l'organisation internationale E.C.C.O. (European Confederation of Conservator-Restorers' Organizations ) est actuellement composée de 19 associations professionnelles. Elle regroupe ainsi des conservateurs-restaurateurs issus des 15 pays de l'Union Européenne sur base de la définition de la Profession et du code éthique qu'elle a rédigés en 1993 et publiés dans le document officiel : "E.C.C.O. Professional Guidelines". 
Ce document est de nos jours reconnu comme la référence professionnelle par excellence et est à la base de plusieurs chartes et manifestes européens tels que le Document de Pavie, le Rapport FULCO ou le Projet APEL.

 

E.C.C.O. - adresse : COUDENBERG 70 B-1000 BRUXELLES

 

LIGNE DU TEMPS

 

  • 1835 Création de la Commission Royale des Monuments.
  • 1910 La Belgique adopte les premières mesures de protection du patrimoine.
  • 1931 Première loi belge sur la protection des monuments et des sites.
  • 1948 Création de l'Institut royal du Patrimoine artistique (IRPA) à Bruxelles, institution modèle pour cette époque.
  • 1948 Une méthodologie scientifique basée sur la pluridisciplinarité est mise en oeuvre pour détecter les faux Vermeer, peints par Han Van Meegeren.
  • 1951 Traitement de l'Agneau Mystique de Van Eyck par l'IRPA sous la direction de Paul Coremans, sous la supervision d'une commission internationale d'experts.
  • 1960 L' UNESCO crée l' ICCROM à Rome, le centre international d'études pour la conservation et la restauration des biens culturels.
  • 1964 L' ICOM (International Council of Museums) adopte la Charte de Venise. L'approche scientifique que ce document suscite contribue désormais au respect de l'histoire du monument.
  • 1966 De graves inondations à Florence, sensibilisent le grand public au sauvetage des œuvres d'art et réunissent des conservateurs-restaurateurs du monde entier.
  • 1980 Ouverture de la section Conservation-Restauration d' Œuvres d' Art à La Cambre, Ecole Nationale Supérieure des Arts Visuels à Bruxelles.
  • 1984 L' ICOM-CC (Conservation Committee of ICOM) inscrit dans la Charte de Copenhague une première définition élaborée de la profession de conservateur-restaurateur.
  • 1988 Ouverture du département Conservation-Restauration à l' Ecole Supérieure d' Anvers.
  • 1991 Création de l' Association Professionnelle de Conservateurs-Restaurateurs d' œuvres d' Art (APROA-BRK) réunissant des professionnels de diverses spécialités.
  • 1991 Création de l'organisation européenne E.C.C.O., European Confederation of Conservators-Restorers' Organizations, dont l' APROA-BRK est membre fondateur.
  • 1993 E.C.C.O. rédige le Code Ethique, repris dans le document officiel E.C.C.O. Professional Guidelines.